Un banquier gagnant 90.000$ par an quitte son job pour devenir plombier

Un banquier a quitté son emploi pour lancer une entreprise de plomberie prospère - car il pourrait gagner plus en tant que plombier.


Alex Taskun travaillait comme banquier et gagnait 90 000 $ quand il a décidé que le poste n'était pas pour lui et s'est dirigé vers le Cambodge pour commencer à travailler comme plombier.

À son retour en Australie huit ans plus tard, il a lancé GT Plumbing, qu'il a transformé en une entreprise en plein essor qui lui a valu un salaire à six chiffres.

Les plombiers sont l'un des métiers les mieux payés en Australie avec un salaire moyen de 110 000 $ par an selon le site web des services ServiceSeeking.com.au.

À 41 ans, Alex attribue son succès et son salaire élevé au travail acharné et au maintien d'une bonne relation avec ses clients.

"Le dimanche n'a pas d'importance, les jours fériés n'ont pas d'importance. Il y a une différence entre les gens qui font 38 à 40 heures et les gens qui font 16 heures par jour", a-t-il déclaré au Daily Mail.


Mais il n'a pas toujours été un homme d'affaires prospère.

Quand il avait 29 ans, il a choisi de quitter son job de 9 à 5 en tant que banquier gagnant 90 000 $ par an et s'est porté volontaire au Cambodge pour aider les personnes qui tombent malades à cause de l'eau contaminée. 

De là est venu l'idée de devenir plombier: "Vous pouvez traiter l'eau et leur donner accès à de l'eau propre."

Il a partagé son temps entre l'Australie et le Cambodge pendant huit ans en travaillant comme bénévole avec zéro salaire, avant de revenir il y a trois ans.

Le propriétaire d'entreprise a déclaré que l'un de ses plus grands défis était de trouver des apprentis de bonne qualité, car il y a la perception que vous pouvez devenir plombier facilement et sans étudier.

"Nous sommes des gens intelligents, nous étudions pendant sept ans", dit-il.


L'homme de 41 ans a déclaré qu'être plombier demande beaucoup d'autodiscipline.

"Ce doit être une obsession. Je travaille 16 heures mais je ne le ressens pas parce que j'aime ce que je fais."

Le plombier entrepreneur vit un style de vie beaucoup plus flexible maintenant qu'il est son propre patron, sa famille et ses amis comprennent quand il doit quitter le dîner tôt pour un appel d'urgence.

Lorsqu'on lui a demandé quels conseils il donnerait à ceux qui envisagent le métier, il a donné un avertissement majeur: "Vous devez être capable de prendre la mauvaise odeur."


Voir aussi : Rencontrez Charlie Mullins, le plombier millionaire !  

Fourni par Blogger.