Le milliardaire Ray Dalio: Quitter ces mauvaises habitudes pour atteindre vos objectifs

Trouver une carrière épanouissante peut parfois sembler impossible. Selon un rapport publié en 2017 par Gallup, plus de la moitié des travailleurs américains ne se sentent pas engagés dans leur travail.

Toutefois, selon Ray Dalio, fondateur de Bridgewater Associates, la première étape consiste à définir clairement vos objectifs.

Photo Credit : Brian Snyder / Reuters

"Votre choix d'objectifs déterminera votre direction", écrit Dalio dans son livre de 2017 (Principles: Life & Work)

"Il y a toujours un meilleur chemin possible. Votre travail consiste à le trouver et à avoir le courage de le suivre", écrit-il.

Bien sûr, fixer des objectifs, en particulier lorsque le risque est élevé, n’est pas toujours facile et les erreurs peuvent avoir un impact durable. Donc, pour fixer de bons objectifs, voici quatre pièges à éviter, selon le magnat de la finance âgé de 70 ans.


1. Être submergé de possibilités

Ne pas être sélectif est une grosse erreur, affirme Dalio.

"Certaines personnes échouent à ce stade, avant même d'avoir commencé. Craignant de rejeter une bonne alternative pour une meilleure, ils essaient de poursuivre trop d'objectifs à la fois, en réalisant peu ou aucun d'entre eux", écrit-il.  


2. Confondre un but avec un désir

Lorsque vous réfléchissez aux priorités ou ambitions sur lesquelles vous concentrer, savoir la différence entre un objectif et un désir est très important.

"Un véritable objectif est quelque chose que vous devez vraiment réaliser", écrit Dalio. "Les désirs sont des choses que vous voulez qui peuvent vous empêcher d'atteindre vos objectifs."


3. Se concentrer sur la mauvaise récompense

La motivation derrière vos objectifs devrait être plus que de l'argent, écrit Dalio.

"Ne confondez pas les signes extérieurs du succès avec le succès lui-même", conseille-t-il. "L’orientation vers les réalisations est importante, mais les personnes obsédées par une paire de chaussures de 1.200 $ ou une voiture de luxe sont très rarement heureuses, car elles ne savent pas ce qu’elles veulent vraiment, et donc ce qui les satisfaire."


4. Ne pas rêver assez grand

Pour fixer vos objectifs, le ciel est la limite. Il n’y a pas de rêve trop grand à réaliser.

"Ce que vous pensez être réalisable est simplement en fonction de ce que vous savez à l'heure actuelle", écrit-il. "N'oubliez pas que de grandes attentes créent de grandes capacités. Si vous limitez vos objectifs à ce que vous savez pouvoir réaliser, vous fixez la barre trop bas."


Voir aussi : Continue de charbonner, ton jour est proche

Articles les plus consultés