Une banque offre des prêts à un taux d’intérêt négatif, cela signifie qu’elle vous paie pour emprunter de l’argent

Une banque danoise propose aux emprunteurs des prêts hypothécaires à un taux d’intérêt négatif de 0,5%, ce qui signifie qu'elle paie ses clients à emprunter de l'argent pour l’achat d’une maison.

Photo Credit : Alexander Stein / Pixabay

La troisième plus grande banque du Danemark, Jyske Bank, a déclaré que les clients seraient désormais en mesure de contracter un emprunt hypothécaire à taux fixe de 10 ans assorti d'un taux d'intérêt de -0,5%, ça veut dire que les clients rembourseront moins que le montant emprunté.

Pour résumer le taux de -0,5%: si vous achetiez une maison pour un million de dollars et que vous remboursiez intégralement votre prêt hypothécaire en 10 ans, vous ne rembourseriez que 995 000 $ à la banque.

Il convient de noter que même avec un taux d’intérêt négatif, les banques facturent souvent des frais liés à l’emprunt, ce qui signifie que les propriétaires peuvent toujours rembourser davantage.

Selon le site The Local, Nordea Bank, le plus grand prêteur de Scandinavie, a annoncé qu'elle proposerait un prêt hypothécaire à taux fixe de 20 ans à 0% d'intérêt. Bloomberg a indiqué que certains prêteurs danois proposaient des prêts hypothécaires sur 30 ans à un taux de 0,5%.

Il peut sembler contre-intuitif pour les banques de prêter leur argent à des taux aussi bas - mais il y a une raison derrière cela.

Les marchés financiers se trouvent actuellement dans une zone instable et incertaine. La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, le Brexit, et un ralentissement économique généralisé dans le monde, et en particulier en Europe, comptent parmi les facteurs.

De nombreux investisseurs craignent un krach substantiel dans un avenir proche. Ainsi, certaines banques sont disposées à prêter de l'argent à des taux négatifs, acceptant une petite perte plutôt que de risquer une perte plus importante en prêtant de l'argent à des taux plus élevés que les clients ne peuvent pas payer.


Voir aussi : Voulez-vous connaître le secret du banquier ?

Articles les plus consultés