14/08/2019

Coca-Cola est vendu dans tous les pays sauf deux


Coca-Cola affirme vendre plus de 1,9 milliard de boissons chaque jour dans plus de 200 pays.

Il n’y a plus que deux pays au monde où Coca-Cola ne peut être ni acheté ni vendu - du moins, pas officiellement. Ce sont Cuba et la Corée du Nord, qui sont tous deux sous embargo américain à long terme (Cuba depuis 1962 et la Corée du Nord depuis 1950).

Cuba est en fait l’un des trois premiers pays hors des États-Unis à avoir embouteillé du Coca-Cola en 1906.

Mais la société a déménagé lorsque le gouvernement de Fidel Castro a commencé à s'emparer d'actifs privés dans les années 1960 et n'est jamais revenu.

Depuis 1950, les Nord-Coréens n’ont pas non plus pu acheter de coca-cola, en raison de la guerre de Corée qui a éclaté la même année.

Coca-Cola indique que si des boissons sont vendues en Corée du Nord ou à Cuba, elles sont introduites en contrebande sur le marché noir, et non par les canaux officiels.

Créé par John Pemberton, un pharmacien, en 1886 à Atlanta. Dès le début, la société Coca-Cola a cherché à se développer dans le monde entier et, au début des années 1900, elle mettait la boisson en bouteille en Asie et en Europe.


Voir aussi : Uber licencie 400 employés de son équipe marketing

LISEZ ÉGALEMENT