30/05/2019

Rencontrez l'entrepreneur qui prend l'avion tous les jours pour aller travailler


Curt von Badinski, ingénieur en mécanique et cofondateur d'une entreprise de technologie basée à San Francisco, effectue six heures de trajet quotidien depuis Los Angeles, la plupart en avion.

Voici sa routine quotidienne selon BBC Capital: Cinq jours par semaine, il se lève à 5h00 pour rejoindre l'aéroport de Bob Hope Burbank situé à 15 minutes en voiture, puis prendre un vol de 90 minutes pour Oakland, situé à 568 km au nord-ouest. Il stationne près du bâtiment des décollages de Surf Air, une compagnie aérienne basée en Californie qui propose des vols illimités sur un avion monomoteur à turbopropulseur, moyennant des frais mensuels. Von Badinski paie 2.300 $ pour effectuer les vols aller-retour de Los Angeles à San Francisco. 

L’entrepreneur peut éviter le terminal principal, sauter toutes les procédures de sécurité habituelles et embarquer dans l'avion quelques minutes après avoir stationné sa voiture de sport.

Une fois dans l’air, il utilise son temps pour travailler sans interruption avec sept autres navetteurs, y compris les fondateurs de start-up et les hommes d’affaires.

Un tel long trajet dans une région où il existe de grandes différences climatiques pose des défis supplémentaires. Il peut-être ensoleillé à Los Angeles, mais San Francisco sera probablement plus froid et brumeux. “Les premiers mois au cours desquels je faisais ce trajet, j'étais toujours pris au dépourvu“, dit-il. 

Von Badinski arrive au bureau à 8h30 et quitte à 17h00, laissant le temps pour le trafic occupé sur son trajet de retour à l'aéroport d'Oakland pour attraper son vol de retour à 19h15. Il est chez lui à Burbank peu après 21h00.

Il économise également une somme considérable sur le loyer en séjournant à Burbank, Los Angeles, où son loyer est de 1.100 $ par mois. Parce que les prix sont chers à San Francisco.

Mais il dit au site SFGATE que sa principale motivation pour rester où il est, est sa famille.

"C'est vraiment important d'être à la maison avec ma famille", a-t-il déclaré, ajoutant qu'un de ses parents était atteint de la maladie de Parkinson.

Il a déclaré avoir envisagé de déménager sa famille vers le nord ou de déplacer l'entreprise vers le sud, mais a ajouté qu'aucun des scénarios ne fonctionnait.

Badinski - qui ne dort que cinq heures par nuit - gardera son trajet pénible, même s'il admet que "ce n'est pas pour tout le monde".

"Ça a l'air cool en surface, mais ça pourrait accabler beaucoup de monde."


Voir aussi : Le patron d’Apple se réveille avant 4h du matin, sa routine matinale pourrait vous surprendre

LISEZ ÉGALEMENT