16/09/2018

Elon Musk travaille 120 heures par semaine, mais les experts disent que ce genre d’éthique du travail est dangereux


Elon Musk a déclaré au New York Times qu'il avait travaillé 120 heures par semaine.

Selon le Bureau of Labor Statistics, cela représente bien plus de trois fois la semaine de travail nationale moyenne du secteur privé de 34,5 heures.

"Il y a eu des moments où je n’ai pas quitté l'usine pendant trois ou quatre jours, des jours où je ne suis pas allé à l’extérieur", a déclaré le PDG de Tesla Motors et de SpaceX. "C’est vraiment au détriment de voir mes enfants et mes amis."

Silicon Valley a essuyé des critiques pour avoir glorifié le travail excessif, mais à en juger par son interview, Musk a réalisé les conséquences négatives sur sa vie. Il a révélé qu'il avait même passé son dernier anniversaire au travail et qu'il n'avait pas pris une vraie vacance depuis 2001. Il a du mal à dormir: "C'est souvent le choix de ne pas dormir ou d'Ambien", a-t-il déclaré au New York Times.




En tant que PDG de deux grandes entreprises, Musk est réputé pour sa routine quotidienne intense.

Le surmenage comporte de graves dangers: The Centers for Disease Control and Prevention a établi un lien entre les longues heures de travail et les maladies cardiovasculaires, le suicide et le cancer.

La tendance à trop travailler ne se limite pas aux Américains. La mort à cause de surmenage est un problème majeur au Japon, où il est connu sous le nom de Karoshi.

En 2017, une femme japonaise de 31 ans est décédée d'une attaque cardiaque après avoir travaillé 150 heures supplémentaires. L'épidémie a même incité le gouvernement japonais à prendre des mesures pour protéger ses citoyens du surmenage.

Travailler trop n'est pas simplement un inconvénient pour votre famille, mais c'est dangereux pour votre santé.




LISEZ ÉGALEMENT