...

25/02/2017

Ancien sans-abri et addict à l’héroïne, il est maintenant un homme d’affaires millionnaire !

Il y a encore 13 ans Khalil Rafati n’était qu’un sans-abri accro à l’héroïne. Originaire de Skid Row à Los Angeles, Khalil a vécu des moments difficiles, en faisant même un passage en prison. Mais tout ça c’était avant, car aujourd’hui, l’ancien drogué est maintenant devenu millionnaire et patron de six bars à jus répartis dans tout Los Angeles !

Khalil Rafati, de SDF à millionnaire !

Khalil Rafati a tout connu, entre son passage en prison et son addiction aux drogues et substances illicites, ce dernier a réussi à se donner une seconde chance dans la vie et aujourd’hui, il est le patron d’une entreprise qui attire du monde parmi lesquels les stars comme David Duchovny ou bien Anthony Kiedis le chanteur du groupe de rock Red Hot Chili Peppers.

L’histoire de Khalil à Los Angeles commence lorsqu’il part de l’Ohio pour échapper à une enfance difficile. Il finit par se trouver un travail dans la revente de voitures et tout semble aller pour le mieux. Malheureusement, il finit par sombrer dans l’univers de la drogue, d’abord comme dealer pour arrondir les fins du mois, et ensuite comme consommateur.

Dans son livre, il explique que la drogue lui apportait au début un bonheur intense, mais avec le temps, il a fini par s’enliser au fur et à mesure, au point de ne plus pouvoir s’en sortir. En 2001, il fait une overdose et frôle la mort de peu. C’est par chance que les médecins réussiront à lui sauver la vie.

En 2003, Khalil Rafati décide enfin de reprendre sa vie en main en prenant soin de son corps. Un jour, une connaissance lui parle des jus « detox », des boissons saines, 100% naturelles et vitaminées qui deviennent de plus en plus tendance à Los Angeles. Khalil finit par être attiré par ces boissons naturelles, qu’il consomme dans un premier temps pour sa propre cure de désintox.

Ensuite, il ouvre un club de soutien et d’entraide pour les personnes qui comme lui ont eu des problèmes avec la drogue, ou qui sont encore en cure de désintox et aimeraient se sevrer. C’est de cette façon qu’il commence à servir ses propres jus et à expérimenter de nouvelles recettes. Avec le temps, Khalil devient de plus en plus populaire et sa réputation dépasse le cadre de son club de soutien.

« Ces jus avaient pour but au départ de régénérer et de donner des forces aux patients, leur donnant des vitamines dont ils ont grand besoin. Le sentiment de léthargie et de faiblesse lorsqu’on devient sobre est vraiment brutal… Surtout si vous faites cela d’un coup, après un usage intensif de drogues dures sur plusieurs années. » explique-t-il au Times.

La réputation de Khalil est devenue telle que, même les personnes n’ayant aucun problème avec la drogue venaient dans son club juste pour avoir du jus. Il affirme : « C’est devenu un peu gênant, parce que ces gens venaient de l’extérieur et n’avaient rien à voir avec les problèmes d’addiction. »

Khalil a donc compris que c’était peut-être le moment de commercialiser ses jus pour le grand public et il a monté son entreprise. Aujourd’hui, ses bars à jus sont désormais des établissements incontournables à Los Angeles !

C’est en voulant se soigner que Khalil a réussi à changer sa vie. Sa consommation de jus à la base pour l’aider à se sevrer, a permis à cet ancien accro aux drogues dures de pouvoir recommencer et gagner honnêtement sa vie.


LISEZ ÉGALEMENT

...