...

19/05/2015

Le meilleur indicateur de réussite selon un psychiatre célèbre

Tout le monde a affronté des obstacles dans la vie - et alors qu'ils peuvent nous rendre mieux et plus fort, ils peuvent aussi nous mettre sur le bord.

La capacité de gérer les moments difficiles est importante pour votre succès 

Il s’avère que la capacité à surmonter ces obstacles et de persévérer est le signe le plus fort de notre capacité à réussir, selon Mark Goulston, un psychiatre, auteur et ancien consultant au FBI.

"Possédant la compétence de bien traiter les obstacles démontre un haut niveau d'autonomie, le bon jugement, et l’ingéniosité," dit-il.

"Plus vous êtes proactif et ingénieux, le meilleur sera vos jugements et votre prise de décision quand vous affronter un obstacle, donc, les autres auront plus de confiance en vous." Et là où il y a la confiance, il y a le succès.

Mark Goulston dit que les directeurs de recrutement vont utiliser l'interview pour déterminer si vous avez maîtrisé cette compétence et de posséder ces traits.

“Si vous donnez une indication que vous ne gérez pas bien les obstacles, l'employeur assumera que vous êtes le genre de personne qui va simplement jeter vos problèmes sur votre patron“, dit-il. Et personne ne veut embaucher ce type.


Article publié par Argentaire



Lire la suite "Le meilleur indicateur de réussite selon un psychiatre célèbre "

15/05/2015

Daymond John explique comment sa mère l'a aidé à devenir millionnaire

Daymond John, multimillionnaire et fondateur de l'entreprise de vêtements FUBU

Lorsque Daymond John était dans le début de ses vingtaines, sa mère lui dit: "Écouter,  tu dois déterminer ce que tu vas faire pour le reste de votre vie, d'une façon ou d'une autre."

John a grandi dans le quartier de Hollis, New York, comme le seul enfant d’une mère célibataire, il a été élevé par sa mère et grand-père, John avait voulu lancer sa propre entreprise depuis l'école primaire, et il a été inspiré par les conseils de sa mère que travailler chez les autres ne serait jamais le rendre riche, mais le dévouement à son propre entreprise pouvait l’enrichir.

Daymond John et sa mère travaillant à la maison durant les débuts de leur entreprise FUBU

Alors il dit à sa mère un jour en 1992 qu'il voulait créer une entreprise de vêtements pour les jeunes hommes appelée FUBU. Elle lui a appris à coudre, et il a commencé à fabriquer et à vendre des chapeaux. Après avoir vu comment son fils était passionné par le projet, elle a hypothéqué sa maison pour élever 100.000 $ en financement et transformé la moitié de sa maison en une usine, travaillant à côté de son fils quand elle le pouvait.

Six ans plus tard, l'entreprise est devenue très connue à l’échelle internationale avec des revenus de 350 millions $, en 1998.

Boutique FUBU à Séoul, Corée du Sud 

"Nous l'avons fait, et je croyais en toi parce que je voyais comment excité vous étiez au sujet d'être un entrepreneur, de gagner votre propre argent, de faire votre propre produit," a dit la mère de Daymond John.

Aujourd'hui, l’entrepreneur multimillionnaire est en charge d'un portefeuille diversifié d'investissements sous le contrôle de sa société Shark Branding, qui comprend de nombreux projets qui ont apparu sur l’émission américaine à succès "Shark Tank."

Il a déclaré à Business Insider que sa mère lui a donné son morceau préféré de conseils d'affaires: "L'argent est un grand esclave mais un maître horrible", lui dit-elle.

"Je pense que dans les premiers jours, quand j’étais un entrepreneur en herbe, je faisais vraiment les choses parce que je pensais ce que je voulais c’est d’être riche. Pour la plupart, ces projets ont échoué, et puis plus tard quand je commencé à faire quelque chose d’une manière décontractée parce que j'aime cela, le projet parvient à réussir ", a-t-il dit, se référant à son entreprise FUBU.

Dans les débuts de FUBU, la mère de Daymond John a quitté sa maison pour que son fils et trois partenaires d'affaires puissent avoir plus d’espace pour créer des vêtements afin de répondre à la demande croissante.

La mère était convaincue que son fils avait enfin trouvé ce qu'il voulait faire de sa vie.

"Tout parent aurait été si heureux juste pour voir leur enfant tellement excité", a déclaré la mère de Daymond John.


Article publié par Argentaire



Lire la suite "Daymond John explique comment sa mère l'a aidé à devenir millionnaire"

13/05/2015

Histoire inspirante d’un ouvrier Coréen qui est devenu milliardaire après son immigration aux États-Unis

En 1981, Do Won Chang et son épouse Jin Sook Chang ont émigré de la Corée du Sud vers Los Angeles, États-Unis, à la poursuite de rêve américain.

Do Won Chang, fondateur de Forever 21

Le mari et femme, avaient tous les deux 26 ans à l'époque, arrivés en Californie sans le sou, parlant pas bien la langue anglaise, et sans diplômes universitaires.

Ils étaient déterminés de faire fortune dans le secteur du café, mais il n'a pas été la vache à lait qu'ils avaient envisagé.

Pendant trois ans, Do Won a travaillé comme concierge, ouvrier de station-service, et a servi le café afin de joindre les deux bouts. Ensuite, une simple observation a suscité un changement monumental dans leur direction, ce qui finira par rendre le couple Coréen très fortuné.

“J’ai remarqué que les personnes qui conduisaient les plus belles voitures étaient tous dans le secteur de l’habillement", a déclaré Do Won dans une interview pour le journal LA Times en 2010.

Cette prise de conscience a amené le couple à ouvrir un magasin de vêtements qui mesurait 84 m² à Los Angeles en 1984. Ils l’ont appelé Fashion 21.

Forever 21 été initialement nommé Fashion 21 quand il a ouvert en 1984 

Contrairement aux trois commerces échoués qui avaient précédemment occupé l’emplacement, ils ont réalisé 700.000 $ de ventes dans la première année.

Après ce premier succès, ils ont commencé à ouvrir de nouveaux magasins tous les six mois et finalement changé le nom de Fashion 21 à Forever 21.  

Aujourd'hui, la chaîne américaine de prêt-à-porter réalise à peu près 4,4 milliards $ en ventes à partir de plus de 600 magasins, et la famille Chang a une fortune estimée à 6,1 milliards $, selon Forbes.

Forever 21 reste une entreprise familiale, avec Do Won servir en tant que PDG et son épouse Jin Sook en tant que chef de merchandising. Leurs deux filles jouent également un rôle essentiel dans la société. L'aînée, Linda, gère le marketing, tandis qu’Esther supervise les éléments visuels de la marque.

Do Won Chang avec ses deux filles 

“Il est important que mes filles apprennent du travail acharné réalisé par ma femme et moi dans cette entreprise", déclaré Do Won à LA Times. Leurs filles ne sont pas les seuls qui s’inspirent de leur histoire.

"Forever 21 donne de l'espoir aux gens qui viennent ici avec presque rien", a déclaré Do Won à LA Times. "Et qui est une récompense qui me rend modeste: le fait que les immigrants arrivant en Amérique, un peu comme je l'ai fait, peuvent venir à une boutique Forever 21 et savent que tout cela a été commencé par un simple immigré coréen avec un rêve."


Article publié par Argentaire



Lire la suite "Histoire inspirante d’un ouvrier Coréen qui est devenu milliardaire après son immigration aux États-Unis"

11/05/2015

Histoire triste d’un banquier qui a gâché sa vie à cause de l’argent

Un banquier Australien a découvert que sa femme le tromper avec quelqu’un d’autre durant la dernière décennie.

Cet homme est vraiment triste

“Je suis un banquier de 46 ans et j’ai vécu toute ma vie à l'opposé de ce que je voulais," écrit-il. "Tous mes rêves, ma passion, ont disparu. Dans un emploi stable de 9h à 19h. 6 jours par semaine. Pendant 26 ans. J’ai choisi à plusieurs reprises le chemin sûr pour tout. ce qui a fini par changer qui je suis.“

Au lieu de parcourir le monde et écrire le roman dont il rêvait à l'université, se connecter avec son fils, ou de maintenir une relation avec sa femme, il a poursuivi la sécurité et la richesse - et il le regrette.

L'histoire de ce banquier misérable sert encore comme un autre rappel que l'argent ne peut pas acheter le bonheur, et il n’est pas tout.

 Il se souvient:

J’ai pensé que la sécurité financière est la chose la plus importante. Je sais maintenant, qu’il n’est certainement pas. Je regrette de ne rien faire avec mon énergie, quand je l'avais. Mes passions. Ma jeunesse. Je regrette de laisser mon travail absorber ma vie. Je regrette d'être un mari terrible, une machine à faire de l'argent. Je regrette de ne pas finir mon roman, de ne pas parcourir le monde. Ne pas être émotionnellement là pour mon fils. Être un portefeuille maudit sans émotion.

Le banquier a quelques conseils pour le reste d'entre nous:

Si vous lisez ceci, et vous avez toute la vie devant vous, s'il vous plaît. Ne pas tergiverser. Ne laissez pas vos rêves pour plus tard. Profitez de votre énergie, vos passions … S'il vous plaît, faites quelque chose avec votre vie pendant que vous êtes jeune. 

NE PAS oublier vos amis, votre famille. Vous-même. Ne gâche pas ta vie. Vos ambitions. Comme j’ai fait. Ne soyez pas comme moi.


Article publié par Argentaire


Lire la suite "Histoire triste d’un banquier qui a gâché sa vie à cause de l’argent"

Les personnalités les plus riches en Europe et comment ils ont fait leur fortune



Nous avons utilisé la liste de magazine Forbes des personnes les plus riches dans chaque pays européen - classées de moins riches au plus riches. Dans certains pays européens, personne n'a été classé par Frobes, ou il n'y avait pas de photos disponibles sur ces gens.


La personne la plus riche de Roumanie, Ioan Niculae, a fait sa fortune à partir de l'agriculture et des engrais en Europe orientale. Il est le propriétaire du groupe InterAgro, un conglomérat d’agriculture et d'engrais leader en Roumanie, avec des revenus de plus de 630 millions d’euros en 2012. FORTUNE: 1,15 milliard $

Ioan Niculae, milliardaire Romanian


Résidant à Monaco, David Nahmad est l’homme le plus riche de Monaco, un membre d’une famille juive-libanaise de marchands d’art de renom. Lui et son frère Ezra possèdent un énorme stock d’art moderne et impressionniste. Ils achètent et vendent la plupart de leurs œuvres via des enchères. FORTUNE: 1,85 milliard $

David Nahmad, collectionneur d'art milliardaire


Antti Herlin, l’homme le plus riche de Finlande, a fait sa fortune grâce à Kone, une entreprise finlandaise d’escaliers mécaniques et d’ascenseurs. Il est le petit-fils d’Harald Herlin, qui a acheté la société Kone dans les années 1920. FORTUNE: 3,6 milliards $

Antti Herlin, milliardaire Finlandais 


Jan Kulczyk, l’homme le plus riche de Pologne. Il est le fondateur et propriétaire de Kulczyk Holding et la société d'investissement Kulczyk Investments. Il a fait fortune au début par la création de Kulczyk Tradex, en 1988, qui était le seul grossiste officiel de Volkswagen et Audi en Pologne. FORTUNE: 4 milliards $

Jan Kulczyk, milliardaire et homme d'affaires Polonais 


Americo Amorim est la personne la plus riche du Portugal, et a fait fortune grâce à Corticeira Amorim, la plus grande société de liège au monde, qui a été commencée par son grand-père en 1870. Il a maintenant des participations dans une société d’énergie et des banques dans plusieurs pays. FORTUNE: 4,4 milliards $
 
Americo Amorim, homme d'affaires et milliardaire Portugais 


Homme le plus riche de Belgique, Albert Frère, est un investisseur qui est devenu riche grâce à l’industrie de l'acier dans les années 1970, et s’est diversifié dans une série d'autres secteurs. FORTUNE: 4,9 milliards $
 
Albert Frère, homme d'affaires et milliardaire Belge 


Odd Reitan, la personne la plus riche de Norvège, a fait fortune dans le secteur des  épiceries et la vente au détail, après la création de REMA 1000, en 1979, qui est la plus grande chaîne de supermarchés dans le pays aujourd'hui. FORTUNE: 5,2 milliards $
 
Odd Reitan, milliardaire Norvégien 


La personne la plus riche de Suisse, Ernesto Bertarelli qui a fait fortune après la vente de Serono, l'entreprise pharmaceutique qui a été fondée par son grand-père. Sa richesse et les investissements sont désormais gérés en grande partie par Waypoint Capital. Son épouse, Kirsty Bertarelli, est considérée comme la femme la plus riche du Royaume-Uni. FORTUNE: 8,8 milliards $
 
Ernesto Bertarelli, milliardaire Suisse


Homme le plus riche du Danemark, Kjeld Kirk Kristiansen, fait fortune grâce à Lego. Il est le petit-fils d’Ole Kirk Christiansen, qui a fondé la société de jouets Lego en 1932, et Kjeld était chef de la direction pendant un quart de siècle, jusqu'en 2004. FORTUNE: 9,7 milliards $
 
Kjeld Kirk Kristiansen, milliardaire Danois 


John Fredriksen, l’homme le plus riche de Chypre, et l'un des barons du pétrole les plus importants du monde. Né à Oslo, en Norvège, Fredriksen détient la nationalité Chypre et réside à Londres. Avant d'abandonner sa citoyenneté norvégienne, il était l'homme le plus riche de Norvège. Il a fait fortune en transportant du pétrole durant la guerre Iran-Irak dans les années 1980. FORTUNE: 10,5 milliards $
 
John Fredriksen, magnat des affaires


Dietrich Mateschitz est l'homme le plus riche d’Autriche, il a fait fortune après la création de la société de boissons énergisantes Red Bull en 1984. Lui et son partenaire Thaïlandais ont investi 1 million $ pour créer la société à l’époque. En retour, ils recevront chacun une participation de 49% dans l’entreprise. FORTUNE: 10,8 milliards $
 
Dietrich Mateschitz, milliardaire autrichien 


La personne la plus riche des Pays-Bas est Charlene de Carvalho-Heineken, héritière de la société de brasserie Heineken. Son grand-père, Gerard Adriaan Heineken, a fondé l'entreprise en 1873. La milliardaire néerlandaise siège au conseil de gestion de la société. FORTUNE: 11,6 milliards $
 
Charlene Heineken, la femme la plus riche des Pays-Bas


Gerald Cavendish Grosvenor, duc de Westminster, est l'homme le plus riche du Royaume-Uni. Comme son titre l'indique, il n’est pas un milliardaire self-made, et sa richesse est en grande partie liée à l’empire immobilier de sa famille. FORTUNE: 12,6 milliards $
 
Gerald Cavendish Grosvenor, milliardaire Britannique 


Maria Franca Fissolo et Giovanni Ferrero (ci-dessous) sont les plus riches d'Italie. La femme et le fils de feu Michel Ferrero ont fait fortune grâce à Ferrero, la société de confiserie qui porte leur nom, et dont Giovanni est le PDG. FORTUNE: 23,4 milliards $
 
Giovanni Ferrero, milliardaire Italien 


Stefan Persson, l’homme le plus riche de Suède, et le plus grand actionnaire de H&M, la chaîne de magasins suédoise de prêt-à-porter. La société a été fondée par son père, Erling Persson, en 1947. FORTUNE: 24,5 milliards $
 
Stefan Persson, milliardaire Suédois


Georg Schaeffler, l’homme le plus riche d'Allemagne, détient 80% de Schaeffler Gruppe, une entreprise allemande spécialisée dans la fabrication de pièces mécaniques de précision. Fondée par son père et son oncle en 1946. Sa mère, Maria-Elisabeth Schaeffler (ci-dessous), est propriétaire de l'autre 20%. FORTUNE: 26,9 milliards $
 
Georg Schaeffler et sa mère Maria-Elisabeth Schaeffler, la famille la plus riche d'Allemagne 


Liliane Bettencourt, la personne la plus riche de France, et aussi considérée comme la femme la plus riche en Europe. Elle est le plus grand actionnaire de L'Oréal, un groupe industriel français de produits cosmétiques qui a été fondé par son père en 1909. FORTUNE: 40,1 milliards $
 
Liliane Bettencourt, la femme la plus riche de France 


Amancio Ortega est la plus riche personne d'Espagne, aussi l’homme le plus fortuné d'Europe, avec une fortune colossale. Contrairement à beaucoup, il n’a pas hérité sa richesse. Il a fondé la chaîne de magasins Zara avec sa femme Rosalia dans les années 1970. FORTUNE: 64,5 milliards $

Amancio Ortega, l'homme le plus riche d'Espagne 


Article publié par Argentaire



Lire la suite "Les personnalités les plus riches en Europe et comment ils ont fait leur fortune"

09/05/2015

Le Story Telling : une technique marketing socio-affectif

Le storytelling est une technique de communication encore peu connue en France, et qui pourtant peut apporter beaucoup aux entreprises dans le cadre de leur développement.



Le storytelling en quelques mots

Il s'agit d'une technique de communication qui consiste à raconter des histoires, de manière à mettre l'auditoire en phase avec un contexte, pour pouvoir les convaincre facilement par la suite. 

Les hommes politiques s'en servent dans leurs discours, tout comme les entreprises qui souhaitent convaincre leurs partenaires d'affaires, leurs clients ou leurs prospects sur l'intérêt d'un produit, d'un service, ou d'une prestation. 

Par exemple, au lieu de dire dans une publicité « voyager en Gironde, c'est intéressant », il peut être plus efficace de montrer la mise en scène d'une famille qui a trouvé la bonne idée de faire un voyage en Gironde, et qui en sont satisfaits. L'effet de persuasion est alors ainsi plus important et plus efficace.

Quelles démarches pour monter un storytelling efficace?

Le storytelling est une stratégie marketing qui n'est efficace que lorsqu'elle est conçue comme il faut. Comme tout type de publicité, il faut que le storytelling soit en adéquation avec son contexte, avec le produit ou le service proposé, avec la cible, etc. Il peut alors être important de collaborer avec une entreprise spécialisée dans la conception de ce type de réalisations, notamment une société de téléservice qui accompagne les entreprises dans leurs actions marketing. 

Ce sera alors l'occasion d'être accompagné par des professionnels tout au long de la campagne publicitaire. Cela peut alors commencer par la conception du storytelling en lui-même, en tenant compte de tous les critères utiles. Mais les prestations d'une société de téléservice peuvent également s'étendre vers la mise en place d'un accueil téléphonique spécialisé, pour enregistrer les commandes et/ou réservations venant des personnes touchées par la stratégie de communication. 

En effet, il est important d'avoir les moyens de rentabiliser immédiatement les actions marketing et de quantifier leur impact sur le chiffre d'affaires.


Lire la suite "Le Story Telling : une technique marketing socio-affectif"

08/05/2015

5 milliardaires anglais qui ont commencé leur entreprise avec peu d'argent

Beaucoup d’entrepreneurs rêvent de démarrer une entreprise avec une petite somme d'argent et la transformer en un empire commercial.  

Et si vous cherchez de l'inspiration, il y a beaucoup d'entrepreneurs fortunés autour du monde qui ont commencé leur business avec un petit capital.

Chris Dawson, entrepreneur et milliardaire britannique parti de rien

La liste de ces entrepreneurs self-made a été compilée par Start Up Loans, un programme de financement offrant des conseils et de prêts commerciaux pour les nouvelles entreprises.

Yasmina Siadatan, directrice de Start Up Loans, a déclaré: “Cette liste va montrer ce qui peut être réalisé avec très peu de capital de démarrage et devrait servir comme une source d'inspiration pour la prochaine génération d'entrepreneurs.“

La liste comprend des milliardaires self-made, qui ont commencé leur entreprise au Royaume-Uni avec un petit capital et ont réussi à atteindre un grand succès dans leur secteur, source d'inspiration pour les futurs entrepreneurs.


1. Sir Philip Green


Fortune estimée: 3,88 milliards £

Secteur: Mode / commerce de détail

Capital de démarrage: 20 000 £

Après avoir mis en place sa première entreprise avec un prêt de 20.000 £ environ 30.437 $, en faisant l’importation de jeans de l'Extrême-Orient pour les vendre aux détaillants à Londres, Philip Green a continué ses activités commerciales pour enfin devenir le propriétaire du groupe Arcadia, qui possède des chaînes de vêtements bien connues comme Burton, Dorothy Perkins, Evans, miss Selfridge, Outfit, Topshop/Topman et Wallis.


2. Mike Ashley


Fortune estimée: 3,75 milliards £

Secteur: Commerce de détail / équipement de sport 

Capital de démarrage: 10 000 £

Après avoir quitté l'école à 16 ans, il est devenu un entraîneur de squash au niveau du comté. Dans les années 1980, Mike Ashley a ouvert son premier magasin Sport & Ski à Maidenhead, Angleterre, avant de connaître le succès avec son entreprise de distribution d’articles de sport “Sports Direct“ qui l’a commencée à partir d'un prêt de 10 000 £ environ 15 200 $. Elle est maintenant le plus grand détaillant d’articles de sport au Royaume-Uni.


3. Sir Richard Branson


Fortune estimée: 3,6 milliards £

Secteur: Tourisme / finance / media

Capital de démarrage: 300 £

Richard Branson l’un des milliardaires self-made les plus connus au monde. Il a commencé son voyage entrepreneurial par la création d'un magazine nommé “Student“ à l’âge de 16 ans, puis en 1970, il a fondé une maison de disques par correspondance, dans un an il avait ouvert son premier magasin à Londres - Virgin Records. Virgin est devenu une marque qui couvre désormais plusieurs secteurs comme les télécommunications et le tourisme spatial.


4. John Caudwell


Fortune estimée: 1,5 milliard £

Secteur: Télécommunications

Capital de démarrage: 25 000 £

Né dans une famille de la classe ouvrière, John Caudwell a commencé à vendre des téléphones mobiles avec son frère, Brian, en 1987. En 1993, les frères ont fondé Singlepoint, un fournisseur de service mobile qui avait 1,9 million de clients au moment où Vodafone l’a acquis en 2003 pour 650 millions $.


5. Sir Anwar Pervez


Fortune estimée: 1,31 milliard £

Secteur: Commerce de détail

Capital de démarrage: 2 200 £

Né au Pakistan, fils d'un pauvre fermier, il a émigré au Royaume-Uni à l'âge de 21 ans. Ancien conducteur de bus, Anwar Pervez construit Bestway Group, un conglomérat multinational opérant dans le Royaume-Uni et le Pakistan, et sa fortune de 1,3 milliard £ à partir de zéro.


Article publié par Argentaire


Lire la suite "5 milliardaires anglais qui ont commencé leur entreprise avec peu d'argent"

La vie de Li Ka-Shing, l'homme le plus riche d'Asie

L'histoire de la vie de Li Ka-Shing est incroyable. Il est né dans la pauvreté au sud de la Chine et finalement devenir l'un des milliardaires les plus riches du monde, avec une fortune estimée à 31,7 milliards $, selon Bloomberg.

Il rivalise avec l’autre milliardaire chinois Jack Ma, fondateur d'Alibaba.com, pour le titre de l'homme le plus riche du continent asiatique.

Voici l’histoire fabuleuse de Li Ka-Shing, la personnalité la plus riche en Asie.


En 1940, lorsque la Chine était en guerre avec le Japon, la famille de Li Ka-Shing a quitté le sud de la Chine pour vivre à Hong Kong.



Au début, la vie de Li Ka-Shing était difficile. Le Japon a occupé Hong Kong en 1941 (photo). Le père de Li est mort de la tuberculose, avant l'âge de 16 ans le jeune était obligé de quitter l'école pour travailler dans une usine.



En 1950, Li Ka-Shing a créé sa première usine, Cheung Kong Industries, qui a fabriqué au début des fleurs en plastique. Sous sa direction, l'entreprise s’est rapidement développée et a fini par devenir une société d'investissement immobilier. Cheung Kong Holdings a été créée en 1971.




En 1969, Hasbro, une société américaine spécialisée dans la fabrication des jouets, a chargé l'usine de plastique de Li Ka-Shing à Hong Kong pour faire des poupées G.I Joe à l'exportation vers les États-Unis.



Li est parti vers le secteur de développement immobilier et loin de la fabrication de plastique avant le boom mondial de Hong Kong. Il a racheté la société Hutchison Whampoa en 1979.



Hutchison Whampoa opère désormais à l'échelle mondiale et possède plus de 250 000 employés dans plusieurs secteurs comme les télécommunications, la finance & investissement, l’immobilier et les hôtels…



Li a été vu avec certaines des personnes les plus puissantes du monde. Ici, il est avec le Premier ministre britannique David Cameron à l'Université d'Oxford, pour le lancement d’un centre de recherche.



“La jouissance la plus importante pour lui est de travailler dur et faire plus de profit“, a déclaré Li, selon un article de Forbes, en 2010.



Université polytechnique à Hong Kong a nommé un bâtiment "Li Ka Shing Tower", après que Li-Ka Shing a fait un don généreux.



Mais il a de plus grands bâtiments aussi. Cheung Kong Centre (à droite) est le troisième plus grand bâtiment à Hong Kong et détenu par Hutchison Whampoa. Le bureau de Li est situé au sommet.



Li se fait un point d'illustrer qu'il n’est pas flamboyant, malgré sa richesse colossale. Par exemple, pendant de nombreuses années, il portait une montre de 41 euros - dont il s’est assuré que tout le monde savait.



Il est un philanthrope académique, aussi. L'université de Californie, Berkeley, a nommé le centre de recherches “Li Ka Shing Center for Biomedical & Health Sciences“ après lui.



Mais sa somptueuse résidence à Deep Water Bay de Hong Kong - où même une maison familiale de quatre chambres peut vous coûtera 18 millions d’euros - raconte une autre histoire.



Li Ka-Shing détient également une participation majoritaire dans l’entreprise canadienne Husky Energy.



Le fils de Li Ka-Shing, Victor Li Tzar-Kuoi est vice-président de Cheung Kong. Il a été kidnappé par le fameux gangster de Hong Kong, Cheung Tze-Keung en 1996, et libéré avec une rançon lourde.



Le groupe de Li Ka-Shing, Hutchison Whampoa a acquis l'opérateur mobile britannique O2 pour 15,28 milliards $. Ce n’est pas le premier grand projet européen de Hutchison Whampoa. Il possède déjà l’opérateur mobile Three, ainsi que la chaîne de drogueries britannique Superdrug.



Article publié par Argentaire


Lire la suite "La vie de Li Ka-Shing, l'homme le plus riche d'Asie"

LISEZ ÉGALEMENT

...

...