...

30/09/2016

Le monde en 2045, selon les meilleurs scientifiques de l'armée américaine

Le monde va être un endroit très différent en 2045. Prédire l'avenir est plein de défis, mais quand il s’agit des développements technologiques et avant-gardistes, des experts travaillant à l'agence de recherches du Pentagone pourraient être les meilleures personnes à répondre à ces questions.



Lancée en 1958, la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), une agence du département de la Défense des États-Unis, est derrière certaines des plus grandes innovations dans l'armée, dont beaucoup sont utilisées aujourd’hui par le marché de la technologie civile. Celles-ci comprennent des choses comme la robotique de pointe, le Global Positioning System (GPS), et l'Internet.  


Alors qu'est-ce qui va se passer en 2045 ?

Il est assez probable que les robots et la technologie artificielle vont transformer un tas d'industries, les drones ou les avions sans pilote vont poursuivre leur saut de l'armée au marché civil, et les voitures à pilotage automatique vont rendre votre déplacement beaucoup plus possible.

Mais les scientifiques de la DARPA ont encore quelques grandes idées. Dans une série de vidéos appelées "Forward to the Future", trois chercheurs prédisent ce qu'ils imaginent sera une réalité dans 30 ans.

Dr Justin Sanchez, un neuroscientifique et manager de programme à Biological Technologies Office de la DARPA, croit que nous serons à un point où nous pouvons contrôler les choses simplement en utilisant notre esprit.

“Imaginez un monde où vous pouvez simplement utiliser vos pensées pour contrôler votre environnement“, a déclaré Sanchez. "Pensez à contrôler différents aspects de votre maison en utilisant simplement vos signaux cérébraux, ou peut-être communiquer avec vos amis et votre famille en utilisant simplement l'activité neuronale de votre cerveau."

Stefanie Tompkins, une géologue et directrice de Defense Sciences Office de la DARPA, pense que nous serons en mesure de construire des choses qui sont incroyablement robustes mais aussi très légères. Pensez à un gratte-ciel en utilisant des matériaux qui sont robustes comme l'acier, mais légers comme la fibre de carbone.

Pam Melroy, une ingénieure aérospatiale, ancienne astronaute et directrice adjointe de Tactical Technologies Office de la DARPA, pense qu’en 2045, nous allons constater que nous avons une relation très différente avec les machines qui nous entourent.

"Je pense que nous allons commencer à voir un moment où nous sommes en mesure de tout simplement parler ou même d'appuyer sur un bouton" pour interagir avec une machine afin d’accomplir des choses plus intelligemment, au lieu d'utiliser des claviers ou des systèmes de reconnaissance vocale rudimentaires. Dite-elle.


LISEZ ÉGALEMENT

...