...

08/05/2015

La vie de Li Ka-Shing, l'homme le plus riche d'Asie

L'histoire de la vie de Li Ka-Shing est incroyable. Il est né dans la pauvreté au sud de la Chine et finalement devenir l'un des milliardaires les plus riches du monde, avec une fortune estimée à 31,7 milliards $, selon Bloomberg.

Il rivalise avec l’autre milliardaire chinois Jack Ma, fondateur d'Alibaba.com, pour le titre de l'homme le plus riche du continent asiatique.

Voici l’histoire fabuleuse de Li Ka-Shing, la personnalité la plus riche en Asie.


En 1940, lorsque la Chine était en guerre avec le Japon, la famille de Li Ka-Shing a quitté le sud de la Chine pour vivre à Hong Kong.



Au début, la vie de Li Ka-Shing était difficile. Le Japon a occupé Hong Kong en 1941 (photo). Le père de Li est mort de la tuberculose, avant l'âge de 16 ans le jeune était obligé de quitter l'école pour travailler dans une usine.



En 1950, Li Ka-Shing a créé sa première usine, Cheung Kong Industries, qui a fabriqué au début des fleurs en plastique. Sous sa direction, l'entreprise s’est rapidement développée et a fini par devenir une société d'investissement immobilier. Cheung Kong Holdings a été créée en 1971.




En 1969, Hasbro, une société américaine spécialisée dans la fabrication des jouets, a chargé l'usine de plastique de Li Ka-Shing à Hong Kong pour faire des poupées G.I Joe à l'exportation vers les États-Unis.



Li est parti vers le secteur de développement immobilier et loin de la fabrication de plastique avant le boom mondial de Hong Kong. Il a racheté la société Hutchison Whampoa en 1979.



Hutchison Whampoa opère désormais à l'échelle mondiale et possède plus de 250 000 employés dans plusieurs secteurs comme les télécommunications, la finance & investissement, l’immobilier et les hôtels…



Li a été vu avec certaines des personnes les plus puissantes du monde. Ici, il est avec le Premier ministre britannique David Cameron à l'Université d'Oxford, pour le lancement d’un centre de recherche.



“La jouissance la plus importante pour lui est de travailler dur et faire plus de profit“, a déclaré Li, selon un article de Forbes, en 2010.



Université polytechnique à Hong Kong a nommé un bâtiment "Li Ka Shing Tower", après que Li-Ka Shing a fait un don généreux.



Mais il a de plus grands bâtiments aussi. Cheung Kong Centre (à droite) est le troisième plus grand bâtiment à Hong Kong et détenu par Hutchison Whampoa. Le bureau de Li est situé au sommet.



Li se fait un point d'illustrer qu'il n’est pas flamboyant, malgré sa richesse colossale. Par exemple, pendant de nombreuses années, il portait une montre de 41 euros - dont il s’est assuré que tout le monde savait.



Il est un philanthrope académique, aussi. L'université de Californie, Berkeley, a nommé le centre de recherches “Li Ka Shing Center for Biomedical & Health Sciences“ après lui.



Mais sa somptueuse résidence à Deep Water Bay de Hong Kong - où même une maison familiale de quatre chambres peut vous coûtera 18 millions d’euros - raconte une autre histoire.



Li Ka-Shing détient également une participation majoritaire dans l’entreprise canadienne Husky Energy.



Le fils de Li Ka-Shing, Victor Li Tzar-Kuoi est vice-président de Cheung Kong. Il a été kidnappé par le fameux gangster de Hong Kong, Cheung Tze-Keung en 1996, et libéré avec une rançon lourde.



Le groupe de Li Ka-Shing, Hutchison Whampoa a acquis l'opérateur mobile britannique O2 pour 15,28 milliards $. Ce n’est pas le premier grand projet européen de Hutchison Whampoa. Il possède déjà l’opérateur mobile Three, ainsi que la chaîne de drogueries britannique Superdrug.



Article publié par Argentaire


LISEZ ÉGALEMENT

...