...

13/12/2013

Le monde en 2100: Dix milliards de personnes, pas de pétrole, et pas assez de nourriture

Avec une population mondiale de plus de 7 milliards de personnes qui sont en croissance contenue, le monde va connaître dans le futur des changements surprenants.

Bien que la plupart d'entre nous ne sera pas vivant en 2100 pour voir le nouveau monde, l'Organisation des Nations Unies a prévu que la croissance incroyable de notre population va se stabiliser à environ 10 milliards de personnes d'ici l'an 2100.

Déjà, avec 7 milliards de personnes, le monde connaît une pauvreté extrême, la faim, le manque de ressources, l'urbanisation croissante et les problèmes liés aux changements climatiques.
  

1. En 2100, 80 % de la population mondiale vivra dans les villes


L'urbanisation croissante sera l'un des principaux moyens qui va aider la planète à supporter 10 milliards de personnes. Il y aura beaucoup de nouvelles villes, et des méga-villes (villes avec une population de plus de 20 millions) deviendront plus courantes.

Les candidats possibles pour le statut de méga-ville incluent: Beijing, Delhi, Jakarta, Mexico City, Mumbai, Sao Paulo et Shanghai.
  

2. Le monde aura une centaine de langues au maximum


À l'heure actuelle, il existe plus de 7000 langues parlées. Mais les langues moins utilisées vont tomber dans l'oubli, alors que l'anglais va devenir la forme la plus utilisée de la communication dans le monde entier.
  

3. 22,3 % des gens vont être âgés d'au moins 65 ans


Ce sera une énorme augmentation, passant de 7,6 pour cent en 2010.

La charge sur les jeunes à soutenir les vieux sera plus grande que jamais.
  

4. La plupart de la croissance de la population viendra des pays en développement, notamment en Afrique.


La population de l'Afrique va passer de un milliard en 2010 à 3,6 milliards en 2100.

Le changement démographique et le changement géopolitique subséquent, seront considérables, quand il y a "cinq Africains sub-sahariens pour chaque citoyen européen."

D'autres régions connaîtront une croissance plus lente. Par exemple, la population des États-Unis passera de 311 millions aujourd'hui à 478 millions.
  

5. L'espérance de vie globale sera d'environ 81 ans


Aujourd'hui, notre espérance de vie est de 68 ans.

Le rapport de l'ONU n'a pas, cependant, incluent les possibilités d'amélioration de l'espérance de vie de "la recherche en génie génétique, la nanomédecine, l'augmentation exponentielle de l'intelligence."

Il ne considère pas de risques tels que l'invasion extraterrestre ou les pandémies dans ses projections.
  

6. Une augmentation de la population va connaître une pénurie alimentaire - grâce au réchauffement climatique


Nous avons déjà 925 millions de personnes souffrant de la faim dans le monde. Une augmentation de la population va ajouter à ce nombre, et le réchauffement climatique pourrait nuire à notre capacité à lutter contre le problème.

La hausse des températures à travers le monde "raccourcir la saison de croissance dans les régions tropicales et subtropicales, ce qui augmente le risque de sécheresse, et de réduire les récoltes de denrées alimentaires telles que le riz et le maïs de 20 pour cent à 40 pour cent." Cela signifie que des centaines de millions de personnes devront chercher ailleurs lorsque les sources traditionnelles de nourriture s'assèchent.
  

7. Les récifs coralliens de la planète et les écosystèmes délicats qu'ils abritent, pourraient se désintégrer


Le dioxyde de carbone devrait atteindre un niveau de 560 parties par million (ppm) d'ici la fin du siècle, entraînant la destruction de plus de 9000 récifs coralliens dans le monde entier.

En plus d'être agréable à regarder, les récifs abritent des milliers d'espèces de poissons et sont un lieu pour l'alimentation et la reproduction d'innombrables autres animaux.

La capacité des récifs coralliens à régénérer est compromise lorsque les niveaux d'acidité de l'eau et de la température sont trop élevés.
  

8. Utilisation du pétrole, le gaz naturel et le charbon sera quasi nulle


Ces sources d'énergie limitées finiront par disparaître, surtout à notre taux de consommation. Certaines tables ont la consommation de pétrole en baisse à cinq pour cent par an après 2040. Le gaz devrait baisser encore plus rapidement.

Énergie hydroélectrique et les énergies renouvelables (comme l'énergie éolienne et l'énergie solaire) sont attendues à voir une utilisation croissante continue, et devraient devenir nos principales sources d'énergie d'ici 2100 et au-delà.
  

9. Un marché des talents plus mobile signifie moins d'homogénéité dans les pays comme la Chine et le Japon


Un monde de plus en plus globalisé signifie de plus en plus de gens prennent leurs talents à l'étranger, traversant les frontières pour trouver de meilleures opportunités. Diversité deviendra plus courante dans les pays qui ont maintenant l'homogénéité ethnique générale, que les Américains voyagent vers l'Asie et un nombre d'immigrés d'origines diverses encore plus grands en Europe.

Les pays et les villes qui ne vont pas saisir des talents mondiaux seront en retard.

Article traduit par Argentaire


LISEZ ÉGALEMENT

...