...

23/04/2013

Huile d'olive protège le cerveau contre la maladie d'Alzheimer

Des chercheurs de l'Université de Louisiane ont constaté que l'huile d'olive est une substance qui peut être utilisée pour prévenir les maladies du cerveau. Cette possibilité pourrait expliquer pourquoi les gens dans les pays méditerranéens ont rarement la maladie d'Alzheimer.

Huile d'olive
via flickr


Des recherches antérieures suggèrent que les substances en huile d'olive vierge (l'huile d'olive vierge est un pur jus de fruits. Rien n'est ajouté, rien n'est retiré. Tout est naturel.) appelées oléocanthal (est un composé phytochimique phénolique aux propriétés antioxydantes) peuvent protéger les cellules nerveuses des dommages causés par la maladie d'Alzheimer.

Oléocanthal est un phényléthanoïde, un type de composé phénolique naturel présent dans l'huile d'olive extra vierge (c'est une huile d'olive vierge dont le taux d'acidité est très faible et les qualités gustatives, très élevées.). Il semble être responsable de la sensation de brûlure qui se produit dans le fond de la gorge lorsqu'on consomme l'huile d'olive extra vierge.

Oléocanthal est connu pour réduire les niveaux de bêta-amyloïde (est un peptide néfaste pour le système nerveux.) dans le cerveau qui peut conduire à la maladie d'Alzheimer, comme le rapporte le Huffington Post (31/03).

Les chercheurs ont ensuite examiné les cellules du cerveau chez des rats. Les rats ont reçu des doses de l'oléocanthal de l'huile d'olive extra vierge deux fois par jour. Ils ont constaté que l'oléocanthal semble capable de produire des protéines et des enzymes qui peuvent éliminer la bêta-amyloïde dans le cerveau.

L'étude, publiée dans ACS Chemical Neuroscience indique les raisons pour lesquelles le régime méditerranéen contenant de l'huile d'olive et l'huile de poisson est bon pour le cœur et peut fournir des anti-vieillissements pour le corps et le cerveau d'une personne.


LISEZ ÉGALEMENT

...