...

09/07/2012

Est-ce que les riches travaillent plus durs que les pauvres?

Une nouvelle étude déclare que les Américains les plus cultivés (et donc mieux rémunérés) passent plus de temps à travailler et moins de temps pour les loisirs que les groupes à plus faibles revenus. En effet, alors que l'inégalité des revenus peut être croissante, "l'inégalité de loisirs" - le temps passé sur le plaisir - est croissante aussi, avec les personnes à faible revenu gagnent des loisirs et les personnes à revenu élevé les perdent.

la vie des riches

Des chercheurs dans l'économie comme Orazio Attanasio, Erik Hurst et Luigi Pistaferri, ont constaté que l'inégalité du revenu et les inégalités de consommation (les trucs que les gens achètent) ont augmenté au cours des 20 dernières années.
Cependant, la découverte la plus surprenant est que l'écart entre les plus instruits et les moins instruits concernant les loisirs a augmenté. Des hommes peu scolarisés ont vu leurs heures de loisir croître à 39,1 heures en 2003-2007, à partir de 36,6 heures en 1985. Par contre les hommes très scolarisés ont vu leurs heures de loisir réduire à 33,2 heures contre 34,4 heures. 

Une tendance semblable se dégage chez les femmes. Les femmes peu scolarisées ont vu leur temps de loisirs croître à 35,2 heures par semaine à partir de 35 heures. Femmes très instruites ont vu leur temps de loisirs baisse de 30,3 heures à partir de 32,2 heures. Les femmes instruites, en d'autres termes, avaient la plus forte baisse du temps de loisirs des quatre groupes.

(L'étude définit les loisirs comme le temps passé à regarder la télévision, la socialisation, jouer à des jeux, parler au téléphone, la lecture de courriel personnel, à profiter du divertissement et de loisirs et autres activités.)

Pourtant, la recherche montre que jusqu'à la moitié de l'écart est  attribuable au chômage.

Source: blogs.wsj.com

LISEZ ÉGALEMENT

...