...

20 des choses les plus difficiles (mais nécessaires) qui doivent être faites pour atteindre le sommet !

Tout le monde peut rêver du succès final, mais la réalisation de ses objectifs exige beaucoup de détermination et de l'auto-discipline.    


Winston Churchill a dit : “Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal: C'est le courage de continuer qui compte."

Le succès est un travail permanent. Il s'agit d'un mode de vie et un état d'esprit. Et ceux qui ont atteint le sommet de leur carrière n'ont pas évité les étapes les plus difficiles.

Voici 20 des choses les plus difficiles à faire pour atteindre ses objectifs :

1. Terminez les relations toxiques qui ne sont pas bénéfiques pour votre objectif final.

2. Appliquer la foi et la concentration chaque jour.

3. Réveillez-vous tôt avant les autres.

4. Maintenir la confiance en soi, même si personne d'autre ne voit votre valeur.

5. Parlez d’idées, pas des gens.

6. S'en tenir à un horaire strict, même si cela réduit le temps pour le plaisir et la détente.

7. Soutenir la réussite des autres, plutôt que d'espérer qu'ils ne parviennent pas.

8. Sacrifier quelques années de vos vacances d'été à travailler.

9. Avouez que vous avez besoin d'aide et demander aux autres des conseils.

10. Simplifier les idées complexes, pour que les gens puissent mieux partager votre vision.

11. Être responsable de tous vos échecs sans blâmer les autres.

12. Accepter l'insécurité et la peur comme des émotions inévitables.

13. Célébrez les petites victoires, même si l'objectif final est loin.

14. Embrasser le changement et s'adapter en conséquence.

15. Placer l'argent à la fin de votre liste de priorités.

16. Ne pas trop penser et apprendre à faire confiance à votre instinct.

17. Faire ce que les autres disaient une tâche impossible, sans faire des excuses ou de se sentir comme une victime.

18. Levez-vous après avoir été battu, plus fort et plus prêt que jamais.

19. Sourire aux gens qui doutent de vos capacités.

20. Croire que vous pouvez changer le monde, c'est la chose la plus difficile à faire ! 
   
Lire la suite "20 des choses les plus difficiles (mais nécessaires) qui doivent être faites pour atteindre le sommet !"

10 livres écrits par des milliardaires qui vont vous apprendre comment devenir un champion du business

Apprendre de ceux qui ont atteint le sommet de la réussite professionnelle et financière est très important si vous voulez bâtir un empire commercial ou devenir le meilleur dans votre secteur.

Bill Gates, l'homme le plus riche du monde 

Voilà pourquoi nous avons publié les noms de 10 livres écrits par des entrepreneurs milliardaires. Découvrez comment ces maîtres de l'industrie ont réussi à réaliser l'impossible et bâtir des entreprises qui génèrent des milliards $.


1. “The Virgin Way“ - Richard Branson


Bien que Richard Branson avoue qu'il n'a jamais lu un livre sur le leadership, sa carrière d’entrepreneur de près de 50 ans lui a appris une chose ou deux au sujet des affaires.

Dans son livre "The Virgin Way", le milliardaire et fondateur de Virgin Group propose des leçons sur la gestion et l'entrepreneuriat, y compris l'importance d'écouter les autres et embaucher les bonnes personnes. Richard Branson est honnête au sujet de ses réussites comme ses échecs.

Dans l'ensemble, le livre est un aperçu convaincant de la vie de quelqu'un qui n'a jamais avait peur de défi.


2. “How to Win at the Sport of Business“ - Mark Cuban


Dans son livre "How to Win at the Sport of Business," Mark Cuban, propriétaire de l’équipe de basket-ball Mavericks de Dallas et investisseur milliardaire concrétise ses meilleures idées sur l'esprit d'entreprise à partir de son blog personnel.

Il écrit candidement sur la façon dont il a progressé dans sa vie et finalement posséder sa propre entreprise et devenir un multimilliardaire. C’est une histoire d'engagement et de persévérance – Mark Cuban écrit que même s’il ne savait pas beaucoup sur les ordinateurs, il a battu ses concurrents parce qu'il a passé tellement de temps à apprendre sur les logiciels vendus par son entreprise.


3. “Zero to One“ - Peter Thiel


Le livre de l’entrepreneur milliardaire Peter Thiel "Zero to One" aborde un principe controversé sur “la concurrence est pour les perdants“ et que les entrepreneurs devraient plutôt viser à créer des monopoles.

Peter Thiel, fondateur de Paypal et la firme d'analyse de données Palantir, souligne l'importance de créer quelque chose de nouveau et de conquérir le marché. Peu importe si vous êtes d'accord avec la philosophie de ce milliardaire, le livre est plein d'idées qui méritent la discussion.

                            
4. “Built from Scratch“ - Bernie Marcus et Arthur Blank


Dans leur livre “Built from Scratch“ les milliardaires partis de rien Bernie Marcus et Arthur Blank racontent comment ils ont changé leur destin et rendre leurs rêves une réalité. Après que les deux ont été licenciés par une chaîne de magasins spécialisée dans les ventes des outils et matériels de rénovation domiciliaire appelée Handy Dan en 1978, ils ont décidé de poursuivre leur idée pour créer un magasin discount. Il a été appelé Home Depot.

Le livre détaille la fondation et la croissance de l'entreprise, et les auteurs racontent leur propre expérience pour fournir des enseignements utiles pour tout chef d'entreprise, y compris l'importance de connaître votre client et de redonner à la communauté.


5. “What I Know For Sure“ - Oprah Winfrey


Peu de gens ont une meilleure compréhension de la passion et de dévouement que la milliardaire afro-américaine Oprah Winfrey. Née dans la pauvreté, elle a lancé une carrière d'animatrice de talk-show, d'actrice, et enfin devenir magnat des médias.

Son livre "What I Know For Sure" est une collection de ses articles de son magazine O, The Oprah Magazine. Offrant une leçon de vie différente sur des sujets tels que la joie, la gratitude, et le pouvoir, souvent basée sur son expérience personnelle.


6. “Direct From Dell“ - Michael Dell


Michael Dell a abandonné ses études à l’âge de 19 ans pour fonder PC Limited, l'entreprise qui est maintenant Dell Computer. A 27 ans, il est devenu le plus jeune PDG sur la liste Fortune 500 qui classe les 500 premières entreprises américaines en fonction de leur chiffre d’affaires.

Dans son livre "Direct From Dell," l'entrepreneur milliardaire explique comment il a grandi son entreprise et la théorie derrière son style de management unique. C’est une histoire inspirante de la pauvreté à la richesse qui propose également des leçons précieuses sur le leadership.


7. “Bloomberg by Bloomberg“ - Michael Bloomberg


Le livre publié en 1997, cinq ans avant de devenir maire de New York, l'autobiographie de milliardaire Michael Bloomberg raconte comment il a construit son empire médiatique.

Il guide le lecteur à travers les moments forts de sa carrière: comment il a réussi avec la banque d’investissement Salomon Brothers, comment il a été licencié de Salomon Brothers en 1981, et comment il a utilisé une partie de son indemnité de licenciement pour créer la société qui est maintenant Bloomberg LP. Le livre est plein d'idées utiles sur le leadership et le management, le tout basé sur l'expérience personnelle de Michael Bloomberg.


8. “Business @ the Speed of Thought“ - Bill Gates


Avec une fortune estimée à 79 milliards $ en 2015, selon Forbes. Le fondateur de Microsoft est considéré comme la personne la plus riche au monde. Dans le livre de Bill Gates “Business @ the Speed of Thought," Le multimilliardaire explique que les entreprises et la technologie sont inséparables.

En utilisant des exemples d'entreprises comme Microsoft et General Motors, Bill Gates suggère que les entreprises voient la technologie comme un moyen d'améliorer leurs opérations. Alors que le livre a été initialement publié en 1999, beaucoup des idées de Bill Gates restent encore exactes et pertinentes aujourd’hui.


9. “Think Like a Champion“ - Donald Trump


Le livre "Think Like a Champion" est une collection des écrits de milliardaire de l’immobilier américain Donald Trump sur la réussite personnelle et professionnelle.

Chacun raconte des anecdotes à partir de sa propre expérience avec des conseils précieux au sujet des affaires et la vie.


10. “The Essays of Warren Buffett“ - Warren Buffett


Warren Buffett, homme d’affaires et investisseur milliardaire qui est considéré comme l’un des plus grands investisseurs dans l'histoire.

Ce livre est un recueil de lettres de Buffett aux actionnaires de son entreprise Berkshire Hathaway. Chacune explique une facette différente de ses philosophies d’affaires et d’investissement. Alors que les sujets pourraient sembler complexes, l'écriture de ce milliardaire est facile à lire, et il explique souvent des concepts à travers des anecdotes personnelles.

Lire la suite "10 livres écrits par des milliardaires qui vont vous apprendre comment devenir un champion du business"

Comment Bill Gates gagne plus de 1 million $ chaque jour en faisant rien ?

Depuis plusieurs années, Bill Gates était considéré comme l’homme le plus riche du monde grâce à sa société Microsoft fondée en 1975 avec son ami Paul Allen.

Bill Gates, homme d'affaires et multimilliardaire américain. 

En 2016, le magazine économique Forbes estime la fortune personnelle de Bill Gates à 75 milliards $.

En 2014, Bill Gates possède près de 298 millions actions dans Microsoft. (Cela ne comprend pas les 425.000 actions que sa femme, Melinda Gates possède.)

Certaines des entreprises cotées en bourse comme le cas de Microsoft distribuent une partie de ses bénéfices dans chaque trimestre ou année aux actionnaires sous forme de dividendes.

Depuis des années, le géant de l’informatique avait distribué des dividendes à ses actionnaires. Par exemple en 2014, un(e) actionnaire qui avait acheté des actions Microsoft reçoit 1,24 $ de dividendes annuels pour chaque action possédée dans l'entreprise.

Cela met le revenu annuel de Bill Gates sous forme de dividendes à environ 370 millions $ (298.000.000 actions * 1,24 $). Cela se traduit à un revenu de plus de 1 million $ par jour !

Bill Gates n'a pas besoin de faire autre chose que de garder ses actions Microsoft pour gagner cet argent. En outre, cela ne comprend pas les autres investissements et revenus de multimilliardaire américain qui dépassent de loin ce qu’il possède dans Microsoft.


Lire la suite "Comment Bill Gates gagne plus de 1 million $ chaque jour en faisant rien ?"

Ces 10 personnes prouvent qu'il n'est jamais trop tard pour réussir dans la vie

Voici une source d’inspiration pour les gens qui ont échoué dans la vie, ces millionnaires partis de rien nous rappellent qu'il n'est pas trop tard pour réussir... 


1. Stan Lee a créé son premier hit le comic book, "Les Quatre Fantastiques", juste avant son 39e anniversaire. Dans les prochaines années, il a créé le légendaire Marvel Universe, dont les personnages comme Spider-Man et X-Men sont devenus des icônes culturels américains.




2. Vera Wang était une patineuse artistique et journaliste avant d'entrer dans l'industrie de la mode à l'âge de 40 ans. Aujourd'hui, elle est l'une des meilleures stylistes dans le monde.




3. Henry Ford avait 45 ans quand il a créé la voiture révolutionnaire Model T.




4. Jack Weil avait 45 ans quand il a fondé ce qui est devenu la marque de vêtement de cow-boy la plus populaire, Rockmount Ranch Wear. Il est resté son PDG jusqu'à sa mort à l'âge de 107 ans en 2008.




5. Julia Child a travaillé dans la publicité et les médias avant d'écrire son premier livre de cuisine à l’âge de 50 ans, cela à aider de lancer sa carrière en tant que chef cuisinier célèbre.




6. Jack Cover a travaillé comme scientifique pour des institutions comme la NASA et IBM avant de devenir un entrepreneur réussi à l’âge de 50 ans pour avoir inventé le pistolet à impulsion électrique Taser.



7. Ray Kroc a passé sa carrière en tant que vendeur des machines à milk-shake avant d'acheter McDonald’s à 52 ans en 1954, il l’a rendu comme la plus grande franchise de restauration rapide du monde.




8. Taikichiro Mori était un professeur qui est devenu un investisseur immobilier à 51 ans quand il a fondé Mori Building Company. Ses investissements brillants ont fait de lui l'homme le plus riche dans le monde en 1992, quand il avait une fortune de 13 milliards de dollars US.


9. Wally Blume a eu une longue carrière dans le secteur laitier avant de commencer sa propre entreprise de crème glacée, Denali Flavors, à 57 ans en 1995, la société a déclaré des revenus de 80 millions $ en 2009.


10. Harland Sanders, mieux connu comme le colonel Sanders, avait 62 ans quand il a franchisé Kentucky Fried Chicken en 1952, qu'il allait vendre pour 2 millions $ 12 ans plus tard.



Lire la suite "Ces 10 personnes prouvent qu'il n'est jamais trop tard pour réussir dans la vie"

En 2010, deux pizzas coûtaient 10 000 bitcoins, soit 20 millions de dollars aujourd'hui

10 000 bitcoins permettaient d'acheter deux pizzas en 2010, mais feraient de vous un multimillionnaire aujourd'hui.

Lundi 22 mai, on fêtait le "Bitcoin Pizza Day" – ce jour où, il y a sept ans, le développeur américain Laszlo Hanyecz a réalisé le premier achat grâce à des bitcoins, la monnaie numérique. 

En 2010, un développeur informatique américain avait acheté deux pizzas pour 10 000 bitcoins, qui valent de nos jours plus de 20 millions de dollars, soit 17,7 millions d'euros. Il aurait sans doute dû les mettre de côté.

Mais il a préféré les dépenser. Et pour les amoureux du bitcoin, ce jour a marqué l'Histoire. Depuis, chaque "Bitcoin Pizza Day" est l'occasion de calculer l'évolution et la croissance de la crypto-monnaie.

La valeur du bitcoin a augmenté de manière astronomique depuis 2010. Mardi matin, il s'échangeait pour 2 128 dollars environ. Mais sa valeur record a été atteinte lundi, jour du "Bitcoin Pizza Day", où il a atteint 2 245 dollars, selon le site spécialisé CoinDesk. En gros, un bitcoin permettrait aujourd'hui d'acheter une centaine de pizzas à 20 dollars l'unité.

En 2010, personne ne voulait des bitcoins

Lorsque Laszlo Hanyecz avait tenté d'acheter ses deux grandes pizzas, personne ne voulait de ses bitcoins. Même si 10 000 bitcoins valaient environ 40 dollars à l'époque, aucune boutique ou restaurant n'acceptait de les prendre.

Totalement désemparé, il avait posté ce message sur le site Bitcoin Talk : "Je paierai 10 000 bitcoins pour des pizzas. Genre deux grandes pizzas, pour qu'il m'en reste pour le lendemain. J'aime avoir des restes de pizzas pour plus tard. Vous pouvez même faire la pizza vous-mêmes et me l'apporter, ou demander à une entreprise de livraison, mais ce que je voudrais c'est une livraison de nourriture en échange de bitcoins."

Il avait fini par les avoir, ses deux pizzas. Et il est ainsi entré dans l'histoire.


Lire la suite "En 2010, deux pizzas coûtaient 10 000 bitcoins, soit 20 millions de dollars aujourd'hui"

Ce mec dépense 5000 dollars par an pour ressembler à Trunks !


Julian Jaye Louw est un habitant de Los Angeles. Totalement fasciné par Dragon ball Z et par Trunks, le fils de Végéta, Julian s’est mis dans la tête de ressembler coûte que coûte à son idole.

N’est pas encore né celui qui ne connaît pas Dragon Ball Z. La série animée réalisée par Akira Toriyama a connu un énorme succès dans les années 90 ainsi que dans les années 2000.

Aujourd’hui encore, avec la réédition « Dragon Ball super », même les plus jeunes redécouvrent le manga qui aura su traverser le temps et les générations.

Et si il nous est arrivée à tous étant enfant, de ce prendre pour Sangoku ou Végéta, il y’en a qui ont poussé le jeu à l’extrême.

C’est le cas de Julian Jaye Louw, habitant de Los Angeles qui dépense une fortune en accessoire et abonnement à la salle de sport pour pouvoir ressembler à Trunks, son idole de la série.

« Je dépense près de 5000 dollars par an pour ressembler à Trunks. Quand je suis habillé comme Trunks, je me sens vraiment puissant et charismatique. Je suis cool, décontracté, je me sens prêt a étonner les gens et à les faire sourire. »

Si son objectif est de devenir le sosie officiel de Trunks du futur, le moins que l’on puisse dire est qu’il n’est plus très loin de réussir sa mission !

Source : buzzdefou.com

Lire la suite "Ce mec dépense 5000 dollars par an pour ressembler à Trunks !"

Multimillionnaire grâce aux Bitcoins, il parcourt la planète !


Le mois dernier, Forbes s’est retrouvé en tête à tête avec un multimillionnaire au Club Horizon, au 56ème étage du Shangri-La à Hong Kong. Il n’a rien fait pour cacher qu’il nageait dans l’argent… en revanche, personne n’aurait pu deviner qu’il avait bâti sa fortune grâce aux Bitcoins. Voici son histoire.

Mr Smith, qui a préféré garder son anonymat et être désigné ainsi, parcourt le monde dans le plus grand luxe depuis quatre ans. Il ne vole qu’en première classe, ne loge que dans des suites 5 étoiles, et n’a pas cuisiné une seule fois depuis Thanksgiving. Ces trente derniers jours, il est passé par Singapour, New York, Las Vegas, Monaco, Moscou, Zurich, et Hong-Kong. « Je ne m’ennuie jamais », déclare-t-il en portant un toast avec sa coupe de champagne, dans un salut très Gatsby le Magnifique. Et puis il a partagé avec nous son histoire.

Mr Smith quitte l’université en 2008, pour devenir ingénieur dans une grande entreprise de la Silicon Valley. Bon employé, proche de ses collègues. C’est par l’intermédiaire d’un de ses amis, un peu « geek » tout comme lui, qu’en juillet 2010, Mr Smith entend parler pour la première fois de Bitcoin, peu de temps après une prise de valeur importante, lorsque la Crypto-monnaie est passée de 0,008$ à 0,08$, en seulement cinq jours. Bien qu’intrigué, il décide de se montrer prudent. « Ce bond dans les prix a attiré mon attention, mais j’ai attendu plusieurs mois avant d’investir. Je voulais d’abord en savoir plus ».

En octobre 2010, il se sent prêt à tenter l’expérience. « Je n’avais aucune idée de combien investir, mais je gagnais très bien ma vie à l’époque, alors j’ai décidé de partir sur 3000$ », soit un peu plus de 0,15$ par Bitcoin, l’équivalent d’environ 20000 Bitcoins. A l’époque, la simple mention des Bitcoins était suffisante pour soulever l’incompréhension de ses pairs, même dans la Silicon Valley. La crypto-monnaie s’est mise en place calmement, petit à petit, bien que Mr Smith ait vérifié tous les deux mois ses investissements. « Je savais dès le début que je jouerais à un très long jeu. J’étais désireux de voir à quel point ».

Island Shangri-La, Hong Kong

Les trois ans qui suivent, Mr Smith continue à travailler et oublie presque son investissement… jusqu’à ce que le prix du Bitcoin commence à faire parler de lui, en 2013. « J’avais du mal à croire la valeur que ça prenait », se rappelle-t-il avant d’ajouter : « tous les jours, ça augmentait de 10% ou plus… J’étais à la fois nerveux et excité, terrifié, confus, tout en même temps ». Lorsque le prix atteint les 350$, plus de deux mille fois ce qu’il avait acheté, Mr Smith vend 2000 de ses actions. Lorsqu’il atteint les 800$, quelques jours plus tard, il en vend 2000 de plus. Du jour au lendemain, il gagne 2,3 millions de dollars : « c’était absolument fou », se souvient-il. « J’ai quitté mon boulot et je suis parti faire le tour du monde la semaine suivante ».  

La compagne de Mr Smith – une photographe londonienne qui l’accompagne sur la plupart de ses voyages – nous rejoint. « Il parle constamment de Bitcoin », confie-t-elle en secouant la tête. « Dès qu’il commence à en parler, on ne l’arrête plus jamais ». Nous discutons depuis plus d’une heure déjà, mais notre curiosité est loin d’être rassasiée.

Des preuves afin d’étayer ces allégations ? Après tout, Mr Smith ne pourrait être qu’un beau parleur jouissant de la fortune familiale. Après de nombreuses procédures de sécurité, il déverrouille son iPhone et confisque le nôtre « La NFC me fait peur » – avant de tourner l’écran du smartphone vers nous, son portefeuille de Bitcoins affiché, avec, comme promis son solde. 1000 BTC, d’une valeur de 2,6 millions de dollars. Tout se vérifie : Mr Smith s’est véritablement (beaucoup) enrichi grâce aux Bitcoins.

Et ses 20000 Bitcoins ? Mr Smith explique qu’il en a vendu une partie. L’excessive spéculation a poussé le prix à un niveau insoutenablement élevé. Mais ce qui nous intéresse le plus est de savoir combien il a gagné, en tout et pour tout, grâce aux Bitcoins ? Sans aucune arrogance ou hésitation, la réponse arrive en un claquement de doigts.

« 25 millions, croyez-moi ou non. »

25 millions de dollars pour un investissement de 3000 dollars, c’est le genre de rendements qui vous rendent milliardaires. Mr Smith possède encore 1000 Bitcoins, qu’il envisage de vendre, « lorsque le prix atteindra 150000$ ». Une cote un million de fois supérieure par rapport au prix initial. « Je pense vraiment que le Bitcoin atteindra cette valeur », affirme-t-il, confiant, « mais de nombreux gouvernements et entreprises devront d’abord se mettre sur ce marché. Aucune spéculation au monde ne sera capable de le pousser aussi haut ».

Lorsque nous demandons à Smith pourquoi il a choisi de vendre au moment où il l’a fait et s’il regrette de l’avoir fait si tôt (étant donné que le prix dépassera bientôt dix fois celui auquel il a revendu ses parts), il secoue vigoureusement la tête. « J’ai tout ce dont j’ai toujours rêvé maintenant. Je parcours le monde entier, je rends visite à mes amis, je fais ce que je veux de mon temps, et je n’ai aucunement besoin de me soucier de l’argent, pour le reste de ma vie. Je serais un véritable imbécile de ne pas vendre maintenant et d’en tirer profit ».

Mr Smith est le stéréotype du « nouveau riche », un Millenial millionaire qui n’a aucune réserve quant à l’étalage de sa richesse. Il y a quatre ans, il a laissé derrière lui son simple quotidien dans la Silicon Valley et n’a jamais cessé de voyager depuis. Pourtant, des millions à la banque ou non, il n’y a pas à douter une seconde qu’il ne se retrouvera jamais sans un endroit où dormir.

Lorsque vous êtes capable d’apporter quelque chose dans la vie des gens, vous êtes spécial. Avec un tel capital social, peu importe l’argent que vous possédez, vous pourrez toujours dormir sur vos deux oreilles en sachant que des amis vous inviteront à dormir, à dîner, et vous écouteront compter vos merveilleuses histoires.

Source : forbes.fr

Lire la suite "Multimillionnaire grâce aux Bitcoins, il parcourt la planète !"

La vraie mesure de la réussite personnelle


Je suis bien conscient que les relations qu’on a, les lieux que l’on fréquente et les biens que l’on possède ne donnent pas la vraie mesure de la réussite personnelle. Pour moi, la réussite, c’est le processus par lequel on s’efforce de devenir « plus ».

C’est la possibilité de se développer sur le plan affectif, social, spirituel, psychologique, intellectuel et matériel, tout en apportant quelque chose de positif aux autres. 

La route qui mène à la réussite est toujours en construction. C’est un processus progressif, non un but final à atteindre.

Extrait de livre « Pouvoir illimité » Anthony Robbins
Lire la suite "La vraie mesure de la réussite personnelle "

Comment penser comme un gagnant ?

Malheureusement, penser est juste le début. Pour réussir sur le long terme, il faut prendre des mesures tous les jours.

Tout cela commence par un état d'esprit qui définit comment vous vous comportez. Un état d'esprit qui conduit à l'action est la mentalité d'un gagnant.  

Photo / Flickr 

Voici 5 façons les gagnants pensent différemment des perdants :

1. Être passionné par ce que vous faites constitue un bon départ. Mais pour finir gagnant, vous devez être parmi les meilleurs dans votre domaine.

2. Le succès est comme un marathon, si vous n’arrivez pas à continuer sur le long terme, vous ne serez pas gagnant. Et n’oubliez pas que le succès est un travail permanent.

3. Les idées sont juste des pensées, tout le monde peut générer une quantité énorme d’idées. La seule différence réside dans ce que vous faites et les choses que vous pouvez créer avec vos idées.

4. Le vrai gagnant reste toujours gagnant dans ses pensées malgré la défaite, car il a la foi qu’il va remporter la victoire dans les prochaines fois. 

5. Les produits et services à succès sont ceux qui répondent le mieux aux besoins des clients en résolvant leurs problèmes.

Lire la suite "Comment penser comme un gagnant ?"

Ce faux millionnaire réside dans une maison qu’il ne possède pas et vole une BMW pour impressionner sa copine !

Gregory D. Harris, 48 ans, a été accusé de vol et de cambriolage après que les autorités disent qu'il a volé une BMW SUV et a résidé dans une maison qu’il ne possède pas à Indianapolis, États-Unis, tout cela pour impressionner sa petite amie !

Le faux millionnaire Gregory D. Harris (Photo)

Au début d’Avril 2016, Harris a fait une offre sur une maison vendue par CastleRock REO, une agence immobilière basée à New York, parce que sa petite amie a vu une annonce en ligne et a exprimé son intérêt pour la maison.

Malgré que l’agence immobilière lui a dit qu'il y avait des enchérisseurs plus élevés pour la propriété, Harris a entré dans la maison, enlevé le signe "à vendre" sur la pelouse et de changer les serrures.

Le 10 Avril, plusieurs agents immobiliers ont remarqué que le signe "à vendre" avait été enlevé lors d'une tentative de montrer la propriété à des acheteurs potentiels réels, selon des documents judiciaires.

Lorsque CastleRock REO a été informé par les agents immobiliers, les voisins leur ont dit que la maison était pleine de nouveaux meubles. Harris aurait aussi activé le service Internet, l'eau et l'électricité, tout facturé à son nom, dans la maison.

Lorsque l’agence immobilière a contacté Harris sur ce problème, il a dit qu'il croyait qu'il était propriétaire de la maison en raison de son offre. Il aurait ensuite envoyé des documents falsifiés, y compris un acte de maison, contrat de vente et une preuve d'assurance, à CastleRockREO.

La société immobilière a ensuite impliqué les autorités et le 15 Avril Harris a été arrêté par la police d'Indianapolis, qui a découvert que l'homme et sa petite amie étaient dans la maison.

La petite amie d’Harris a dit aux autorités qu’elle avait l'impression qu'il était un millionnaire, citant la BMW SUV qu'il conduit. La police a découvert aussi que la voiture luxueuse était volée.


Lire la suite "Ce faux millionnaire réside dans une maison qu’il ne possède pas et vole une BMW pour impressionner sa copine !"

Pourquoi gagner beaucoup d'argent ne vous rend pas riche ?

Un gros salaire qui tombe chaque mois dans votre compte bancaire n'est pas forcément synonyme de richesse. À la fin de la journée, ce salaire n’est qu’un chiffre, et si l'argent qui se cache derrière n'est pas géré correctement, il peut s'évaporer en un clin d'œil.

"La plupart des gens n'arrive pas à comprendre cela dans la vie, l'important ce n'est pas combien d'argent vous gagnez, mais combien d'argent vous gardez", écrit Robert Kiyosaki dans son livre de finances personnelles "Père riche, père pauvre".

Robert Kiyosaki, auteur et multi-millionnaire self-made.

À la fin de la journée, l'argent ne résout pas les problèmes financiers. En fait, il les aggrave souvent. Considérez les gagnants à la loterie qui ont perdu tout au bout de quelques années, ou les athlètes professionnels qui ont gagné des millions de dollars dans leur vingtaine et qui ont fini par faire faillite.

Lorsque leurs revenus augmentent, les gens ont tendance à augmenter leurs dépenses, ce qui peut rapidement conduire à des habitudes de dépenses excessives et dangereuses.

Ce qui résout les problèmes financiers et génère de l'argent, c'est l'intelligence. "L'argent sans intelligence financière est de l'argent vite disparu", écrit Kiyosaki.

Malheureusement, alors que la plupart d'entre nous apprennent à gagner de l'argent, ou comment obtenir un job et travailler dur, nous n'avons pas appris la façon de gérer l’argent avec intelligence, c’est la partie cruciale.

La bonne nouvelle, c'est que vous n'avez pas besoin d'être planificateur financier certifié ou d'avoir un MBA pour développer votre intelligence financière.

Commencez par apprendre la différence entre un actif et un passif, la distinction la plus importante à connaître si vous voulez devenir riche, explique Kiyosaki. Ensuite, concentrez-vous sur l'amélioration de vos économies et assurez-vous qu'il y ait plus d'argent qui entre que d'argent qui sorte.

Lire la suite "Pourquoi gagner beaucoup d'argent ne vous rend pas riche ?"

Les 9 questions à se poser pour trouver son but

L’une des plus grandes causes de l’échec dans la vie, est le manque des objectifs précis qui poussent les gens à réaliser leur plein potentiel pour réussir.

« Les grandes choses sont accomplies par ceux qui ont de grandes idées et qui vivent leur vie dans le but de réaliser leurs rêves. » Ernest Holmes

Flickr / Robert Couse-Baker

La vérité c’est que sans un but clair, vous ne pouvez pas avancer efficacement ou d’aller très loin. Lorsque vous perdez le focus sur vos propres objectifs, vous n’allez pas avoir de l’énergie nécessaire sur le long terme pour réaliser vos rêves, mais avec un objectif qui vous tient à cœur vous allez continuer à travailler très dur malgré les difficultés, et peu à peu votre rêve devient réalité.

« Un homme est fort quand il a un but pour lequel il lutte. » Mas Oyama


Voici quelques questions à se poser afin d’identifier son but :

1. Quelle est ma mission sur cette Terre ?

2. Quelle est la chose qui me motive dans chaque journée ?

3. Quel est mon but dans la vie personnelle et professionnelle ?

4. C’est quoi le truc qui me rend vraiment heureux ?

5. Pour moi, c’est quoi le véritable succès ?

6. C’est quoi la qualité qui me distingue ?

7. Ce que je veux accomplir ?

8. Quelles sont mes intentions ?

9. Quel est le type de personne que je veux être dans 10 ans ?

Quand vous découvrez votre vrai but, l’objectif que vous avez dans la vie, vous allez devenir excité, motivé, plein d’énergie et de vitalité tous les jours.

« Si vous voulez être heureux, fixer un objectif qui commande vos pensées, libère votre énergie, et inspire vos espoirs. » Andrew Carnegie

Malheureusement, la plupart des gens ne connaissent pas leur but et la raison de leur existence. Ils ont adopté les objectifs de quelqu’un d’autre, et ne pas écouter à leur voix intérieure.  

Lire la suite "Les 9 questions à se poser pour trouver son but "

LISEZ ÉGALEMENT

...